Nouvelles

L’absence de services de garde brise le cœur des femmes qui travaillent dans les mines du Nord de la Saskatchewan

Affiché le 6 février 2014

Susan et Rhonda travaillent sept jours à la fois suivis de sept jours de congé dans le Nord de la Saskatchewan à des sites miniers qui utilisent des services de navette aérienne. «La façon dont la garde d’enfants nous a touchées est compliquée. Qui veut prendre soin de votre enfant pendant sept jours complets? En qui avez-vous suffisamment confiance pour lui confier la garde de votre enfant lorsque vous n’êtes pas en mesure d’être à la maison en cas d’urgence? Voilà des questions que vous vous posez en tant que parent,» a dit Rhonda.  Travailler dans un milieu isolé entraîne énormément de complications pour la garde d’enfants, et encore davantage si vous êtes un parent seul. «Vous comptez sur la famille et les amis, qui deviennent essentiellement des deuxièmes parents pour votre enfant. Il s’agit d’un concept auquel il est difficile de s’habituer, » a constaté Susan. «En tant que mère, il n’y a pas un moment au travail où je ne pensais pas à ma fille sans m’inquiéter.» Peu importe où vous vivez, la garde d’enfants est un problème commun. La plupart des services sont offerts pendant une période restreinte, en fonction de ce qui est considéré comme des heures normales de travail. «Cette situation n’aide aucunement une...

Pour en savoir plus

Combien pourriez-vous épargner?

Affiché le 6 février 2014

À l’extérieur du Québec, les familles ont du mal à payer leurs services de garde. Mais, il n’est pas nécessaire que ce soit ainsi. Combien pourrait épargner votre famille si vous aviez accès, comme au Québec, à un service de garde à sept dollars par jour? Utilisez notre calculateur pour voir combien vous pourriez économiser si vous aviez accès à un service de garde à sept dollars par...

Pour en savoir plus

Les services de garde sont importants pour les pères qui travaillent

Affiché le 22 janvier 2014

À la fin de 2013, un groupe de pères de Terre-Neuve, actifs sur le marché du travail, s’est réuni pour parler de garde d’enfants. Voici ce que ces pères ont dit: Un père âgé de 30 ans, papa de deux jeunes enfants de moins de quatre ans, a parlé de la difficulté qu’ils avaient lui et sa conjointe à trouver une place dans un service de garde réglementé pour leur fils de quatre ans qui a des besoins particuliers. « Ma conjointe et moi avons fait des recherches, mais il n’y a pas de service de garde près de chez nous où le personnel possède les qualifications requises pour s’occuper de notre fils. Ma conjointe veut vraiment retourner au travail, mais c’est tout simplement impossible. Ce qui fait que nous avons du mal à joindre les deux bouts, mois après mois ». Un autre jeune père d’un enfant âgé de trois ans a parlé du coût incroyablement élevé des services de garde réglementés. « Le petit montant que nous recevons de la Prestation universelle pour la garde d’enfants est une goutte d’eau dans la mer pour ceux d’entre nous qui ne sont pas admissibles à une subvention pour frais de garde. Nous aimerions avoir d’autres enfants, mais nous n’en avons absolument pas...

Pour en savoir plus

Programme national de garderies – le temps est venu d’agir!

Affiché le 22 janvier 2014

Ce n’est que lorsque vous en avez besoin que vous appréciez l’importance d’une garderie. La façon dont les garderies sont gérées, financées et administrées n’inquiète pas la plupart des Canadiens et des Canadiennes, sauf s’ils ont un enfant à placer, et qu’ils essaient de trouver des options abordables et sûres. C’est alors qu’ils se rendent compte combien, au Canada, les options sont limitées, fragmentées et coûteuses pour la plupart des familles. Au Canada, les gouvernements allouent une fraction de la somme moyenne consacrée, par les autres pays industrialisés, à la garde d’enfants, soit le tiers de la moyenne des pays de l’OCDE. Notre système est aussi peu réglementé, de plus en plus axé sur le privé à but lucratif, et il n’y a pas de leadership de la part du gouvernement fédéral. Peu de temps après son entrée au pouvoir, le gouvernement Harper a éliminé le plus important programme national de garde d’enfants au Canada, après quoi il a réduit, de façon drastique, le financement. Pourquoi? Les infirmières et les infirmiers reconnaissent l’importance d’une bonne éducation et d’une dotation axée sur la sécurité lorsque la personne travaille au sein d’un système de soins de santé financé et délivré par l’État.  Nous savons aussi, qu’au quotidien, ce système fait l’objet...

Pour en savoir plus

Un parent averti en vaut deux : conseils pour aider les parents à s’y retrouver dans les méandres des services de garde au Canada

Affiché le 12 décembre 2013

  L’organisme Childcare Resource and Research Unit et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes proposent un site Web complet (www.servicesdegardedequalité.ca) destiné aux parents qui, plus souvent qu’autrement, doivent se dépêtrer tout seuls dans les méandres des services de garde réglementés et non réglementés du Canada. Ce site Web bilingue fournit des renseignements détaillés sur la garde d’enfants dans chaque province et territoire du pays. Il traite de la réglementation en matière de garde d’enfants, indique quels services de garde sont tenus d’être réglementés, décrit les caractéristiques d’un service de garde de qualité et explique ce qu’il faut faire pour accroître ses chances de trouver un tel service. Le site Web comprend aussi une vidéo de 20 minutes qui présente, en contexte, toutes les caractéristiques d’un service de garde de qualité. Il propose aussi des outils de recherche et des ressources par province et territoire, une liste de règles de base pour la recherche d’un service de garde ainsi qu’un aide-mémoire servant à évaluer la qualité d’un service de garde. _______________________________________ Ces deux dernières années, les médias ont fait état de nombreuses situations où des enfants qui fréquentaient un service de garde non réglementé (sans permis d’exploitation et sans surveillance publique) sont décédés, ont subi des blessures ou se...

Pour en savoir plus

Partagez votre histoire

Affiché le 21 novembre 2013

(Le Congrès du travail du Canada a préparé cet article.) Repenser les services de garde, ça commence par des échanges et le partage de nos expériences. Pourquoi? Parce que nous voyons ainsi que nous ne sommes pas seuls et qu’il existe une meilleure façon de faire. Cela nous permet également de comprendre que l’absence de services de garde à l’enfance ne touche pas que les parents de jeunes enfants. Ça nous concerne tous. Ce que nous avons appris au cours des conversations informelles organisées par différents syndicats dans diverses régions du pays, c’est que tout le monde une histoire à raconter au sujet des services de garde. Tout le monde. Les mères, les pères, les grands-parents, les oncles et les tantes, les collègues, les amis et les employeurs — on a tous quelque chose à raconter au sujet des garderies : les trouver, conserver les places, jongler avec les horaires ou payer les frais, ou encore quoi faire quand il n’y pas d’accès possible à une garderie. Nous voulons maintenant entendre votre histoire. Êtes-vous un parent qui a été conduit à prendre une décision difficile en raison du manque de garderies? Un travailleur ou une travailleuse de quarts dont l’horaire ne correspond pas aux solutions proposées dans votre collectivité? Vous...

Pour en savoir plus