Nouvelles

iwd-rep-fr_rethink

Imaginez: des services de garde de qualité que tous les parents ont les moyens de s’offrir

Affiché le 6 mars 2015

Des militantes et militants du mouvement pour des services de garde prendront part à une semaine d’actions du 10 au 17 mai 2015. Des activités se dérouleront un peu partout au pays pour célébrer les services de garde en tant que bien public et pour réclamer un réseau de services de garde de qualité et abordables pour toutes les familles. À quoi pourraient ressembler les services de garde si nos gouvernements fédéral et provinciaux investissaient réellement dans un réseau universel et abordable? Les parents pourraient confier leurs enfants à des garderies accueillantes dont les programmes éducatifs sont adaptés culturellement aux enfants qui les fréquentent. Il y aurait des services de garde abordables et accessibles en milieu de travail et dans la collectivité. Les femmes pourraient participer pleinement au marché du travail, sachant que leurs enfants sont en sécurité dans des milieux de vie accueillants. Tous les travailleurs et travailleuses en services de garde auraient des conditions de travail décentes. JOIGNEZ-VOUS À LA CAMPAGNE VOTEZ POUR LES SERVICES DE GARDE EN 2015 Votez pour les services de garde en 2015 est une campagne qui regroupe des militantes et militants et des partisans des services de garde partout au Canada dans le but de promouvoir la vision des services de garde...

Pour en savoir plus
10_14_2014_mulcair_childcare-4021-crop

Le SCFP applaudit le programme de services de garde du NPD

Affiché le 5 novembre 2014

Le Syndicat canadien de la fonction publique accueille favorablement le programme de services de garde que propose le NPD pour tous les Canadiens. Il est essentiel, pour les enfants comme pour leurs parents, la société et l’économie, de disposer de services de garde abordables et de qualité. Le NPD est le seul parti à se soucier de la question des services de garde. Les jeunes familles sont sollicitées de toutes parts; papas et mamans d’aujourd’hui sont contraints de travailler plus fort et plus longtemps que le faisaient leurs parents. « Le plan pour les services de garde du NPD constitue une bonne nouvelle pour toute la population, soutient Paul Moist, président national du SCFP. Nos enfants ont absolument besoin de services de garde abordables et de qualité, afin que leurs parents puissent travailler et étudier tout en faisant tourner l’économie. Les travailleuses et travailleurs en services de garde et les éducatrices et éducateurs de la petite enfance affiliés au SCFP savent d’expérience toute la différence que font des services de garde de qualité dans la vie des enfants et de leur famille. Les parents qui savent que leurs enfants s’épanouissent dans le bonheur et en toute sécurité sont mieux à même d’équilibrer travail et famille. » Le programme du...

Pour en savoir plus
Capture CLC story 1

Les avantages des services de garde publics sont nombreux

Affiché le 10 juillet 2014

Si on demandait aux Canadiens de dresser la liste des programmes économiques les plus importants, la plupart d’entre eux n’identifieraient probablement pas les services de garde d’enfants. La situation commence toutefois à changer. Il est connu depuis des années que chaque dollar investi dans des programmes de garde de qualité génèrent plus de deux dollars en avantages, principalement en raison des meilleurs conditions socioéconomiques qui en résultent pour les enfants. Les services de garde et les programmes d’éducation de la petite enfance stimulent grandement l’emploi et l’économie. Un milliard de dollars investis dans les services de garde générerait plus de 30 000 emplois, comparativement à 3000 emplois pour un milliard de dollars en réduction d’impôt sur le revenu des sociétés. La valeur des bénéfices résultant des fonds publics investis dans un programme de garde de qualité, universel et abordable surpasse les montants injectés. L’analyse effectuée par l’un des plus éminents économistes du Canada montre en effet que pour chaque dollar que le gouvernement du Québec a investi dans son programme de garderie à 7 dollars par jour, il a obtenu 1,05 dollar et le gouvernement fédéral 44 cents. Leurs recettes fiscales se sont accrues de la sorte parce que les parents et les travailleurs des services de garde ont...

Pour en savoir plus
-mature-woman-is-talking-by-phone

L’histoire d’une grand-mère de la Saskatchewan

Affiché le 2 avril 2014

  Ma fille est chef de famille monoparentale. Je vis en Saskatchewan et elle vit au Manitoba. Tous les mercredis, le quart de travail de ma fille est prolongé et elle doit travailler jusqu’à 19 heures. Le programme parascolaire que fréquente ma petite-fille ferme ses portes à 17 heures. Ce qui veut dire que ma petite-fille, qui n’a que onze ans, est seule à la maison après l’école jusqu’à ce que ma fille rentre du travail. Parce que j’habite si loin, c’est difficile d’être là pour les aider. Alors, chaque mercredi, je passe deux heures au téléphone avec ma petite-fille. Je l’aide à faire ses devoirs et je l’écoute me parler de ses amies et de ses activités de la semaine. J’aime bien ces moments, mais je sais que beaucoup d’enfants n’ont pas accès à ce type d’accompagnement. Trop d’enfants au pays sont laissés seuls faute de services de garde adéquats pour répondre aux différents besoins des...

Pour en savoir plus
Photo: "Yesterday's Auction Find", Yellow House

Plus que ça change plus que c’est pareil

Affiché le 19 mars 2014

Lors d’une assemblée de cuisine tenue récemment dans le cadre de la campagne « Repensons les services de garde », des membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) ont raconté leur expérience en matière de garde d’enfants. Voici quelques-uns des témoignages recueillis. Suzie, mère de trois enfants, est restée à la maison pour élever ses enfants jusqu’à ce que son plus jeune ait un an. Elle dit avoir vécu l’enfer pour essayer de trouver des services de garde. Elle travaillait l’après-midi, et son mari avait un quart de travail rotatif. Elle a fini par acheter une auto à sa mère pour que celle-ci puisse aller prendre soin des enfants à la maison. Quand Suzie a commencé à travailler à Postes Canada, elle occupait un emploi occasionnel. Elle devait constamment refuser de travailler plus d’heures, car elle n’avait personne pour s’occuper des enfants. Aujourd’hui, Suzie est la responsable de garde secondaire de ses petits-enfants.  Kim est mère de deux garçons. Il y a vingt ans, elle payait 30 $ par jour par enfant pour les faire garder. Il était impossible de trouver des services de garde de qualité à prix abordable. Elle n’a eu d’autres choix que de recourir aux services d’une gardienne à domicile, un véritable cauchemar. Vingt ans plus tard, Pam tente d’aider...

Pour en savoir plus
Photo: Lay Down & Look Up, Jason L. Parks

Que feriez-vous avec 926 dollars par mois?

Affiché le 25 février 2014

Selon le calculateur « Repensons », c’est la somme d’argent que dépensent en moyenne les parents pour chaque enfant qui fréquente un service de garde Nous avons demandé aux parents de nous dire comment les services de garde influençaient leur travail, leur collectivité ou leur vie familiale. La bonne nouvelle, c’est que beaucoup de parents nous ont décrit avec passion la qualité de leurs services de garde. La mauvaise nouvelle, c’est que le coût des services de garde est un fardeau pour les familles. Beaucoup de parents ont confirmé que faire garder leurs enfants leur coûtait plus cher que se loger et qu’ils devaient compter chaque sou. Beaucoup de familles renoncent à économiser pour assurer l’avenir de leurs enfants ou leur propre retraite. Des participants ont raconté avoir du mal à rembourser leur dette étudiante et encore moins à planifier les études postsecondaires de leurs enfants. Une participante l’a résumé ainsi : « échec flagrant de l’allocation de 100 dollars par mois fournie par le gouvernement comme palliatif à un enjeu beaucoup plus grand ». L’accès à des services de garde de qualité permet aux deux parents de travailler et donne aux enfants la chance de vivre en groupe des expériences sociales et émotionnelles précieuses. Les parents rapportent que les employées des services de...

Pour en savoir plus