Urgent besoin d’un programme national de garderies

Les assemblées de cuisine tenues pendant le dernier congrès du SCFP-Saskatchewan en mars dernier ont mis en lumière le besoin réel d’un programme national de garderies.

Les participantes ont entendu de nombreux récits touchants, dont celui d’une grand-mère de la Saskatchewan qui, tous les mercredis, garde « par téléphone » sa petite-fille de 11 ans vivant au Manitoba, parce que le quart de travail de sa fille dépasse de deux heures le programme de garde parascolaire.

Les délégués au congrès ont discuté des problèmes dans la province, comme l’absence de services de garde dans les régions rurales de la Saskatchewan, le manque de services après les heures normales ou le week-end, les longues listes d’attente, les coûts élevés et les limites d’âge pour l’acceptation des enfants dans les programmes.

Le SCFP, aux côtés de plusieurs autres organismes et syndicats, a lancé une campagne pour repenser les services de garde au Canada. Les assemblées de cuisine se passent partout au pays, comme le démontre la carte ci-jointe. Racontez votre histoire, organisez une assemblée de cuisine ou donnez tout simplement votre appui à la campagne.